TXT

TXT

Chaque élément de cet univers possède une fréquence vibratoire. Nous-mêmes vibrons à une certaine fréquence. Nous la percevons, par nos sens et par notre intuition. Or, cette perception reste intime et subjective, elle a des contours mal définis, capter son image ne peut se faire figurativement mais en fixant l’aura ondulatoire des sujets. Dans la lignée du Pictorialisme, au travers de ses diverses expérimentations passant par des mouvements imposés a son reflex numérique et de deplacements vers le sujet photographié, Patrice Godenzi capte dans un instant de vie les émanations énergétiques de ses sujets. Son approche du temps est plus verticale que linéaire; comme un paradigme, l’instant se décline, se fragmente, se déploie, dévoile ses vibrations, ses sonorités et nous montre « ce qui est là mais que nous ne voyons pas forcément. »

Each element of this universe has a vibrational frequency. We ourselves are vibrating at a certain frequency. We perceive through our senses and our intuition. This perception remains intimate and subjective, it has ill-defined, capture its image can be figuratively but setting the aura wave subjects. In the tradition of Pictorialism, through its various experiments through the imposed movement has its DSLR and displacements to the photographed subject, Patrice Godenzi captured in a moment of life energy emanations of his subjects. His approach time is more vertical than linear; as a paradigm, the moment comes, breaks, unfolds, unveils its vibrations, its sounds tet shows « what is there but we do not necessarily see.  »


PATRICE GODENZI